Histoire

Retour à la salle de presse

Les Diggers perdus de Vignacourt

Deux soldats australiens photographiés au studio Thuillier de Vignacourt (AWM P10550.049)

Actualités

Posté le mars 1 2018

Un couple français ayant transformé leur grenier en studio photographique lors de la Première guerre mondiale ont fourni aux Australiens une riche documentation lithographique des diggers sur le Front occidental.

Les archives photographiques de Louis et Antoinette Thuillier ont été découvertes en 2010 et une partie d’entre elles est à présent exposée au Sir John Monash Centre.

La collection comprend près de 4 000 lithographies ou négatifs sur verre montrant des soldats australiens, britanniques, français, américains et indiens, ainsi que des régiments de travailleurs chinois et des civils français.

La collection a été amassée au fur et à mesure que les Thuillier photographiaient les gens traversant leur petit village de Vignacourt, un point stratégique pour les forces alliées, un centre d’orientation des blesses et une zone de divertissement pour les troupes sur la Somme.

Les photos en haute résolution ont été prises sur verre, imprimées sur des cartes postales au moyen d’une technique d’huile et d’eau, puis envoyées chez eux par les soldats afin de conserver un lien avec leurs proches en Australie.

Les images montrent de nombreux aspects différents du Front occidental, de la vie militaire jusqu’aux amitiés entre soldats et habitants.

De nombreuses photos sont informelles et décontractées, montrant des hommes essayant de se divertir à distance du front, et malheureusement, pour beaucoup il s’agit des dernières images prises avant d’être tués sur les champs de bataille.

La manière dont la collection a fait son apparition près d’un siècle après la fin de la guerre est à mettre au crédit du travail de détective effectué par des journalistes et historiens ayant réuni des informations glanées à partir de photos faisant leur apparition partout en France.

Ils découvrirent alors l’une des descendantes des époux Thuillier, madame Henriette Crognier, qui vivait toujours à Vignacourt et savait où la collection était conservée, dans un endroit secret.

Elle insista pour que la collection soit emmenée en Australie pour être restaurée, « pour les Australiens ! ».

Plus de 800 négatifs ont été donnés à l’Australian War Memorial par l’homme d’affaires d’Australie occidental Kerry Stokes, et la collection est à présent connue sous le nom de « les Diggers perdus de Vignacourt ».

Les photos ont aussi été publiées sur le site Web The Lost Diggers pour que les Australiens puissent identifier leurs ancêtres.

Où se trouve Vignacourt ?

Vignacourt est situé dans le département de la Somme, en Picardie, dans le Nord de la France. Le village est à 16 km au nord-ouest d’Amiens.

La ferme Thuillier, à présent propriété de la municipalité de Vignacourt, est convertie en musée et foyer permanent pour la collection.

Site by Swell Design Group