Site du SJMC

Les visiteurs auront la possibilité de découvrir le cimetière militaire de Villers-Bretonneux et le Mémorial National australien en se rendant au centre Sir John Monash.

Mémorial national australien

Le Mémorial national australien, situé derrière le cimetière militaire de Villers-Bretonneux, rend hommage aux soldats australiens qui se sont battus et sont tombés au combat en France et en Belgique. Le Mémorial se compose d’une tour centrale offrant une vue spectaculaire sur la campagne alentour, entourée de deux murs commémorant les 10 722 soldats australiens disparus en France et n’ayant pas de tombe à leur nom.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, le Mémorial servit de poste d’observation aux troupes françaises et fut lourdement endommagé par les tirs des troupes et de l’aviation allemandes. Bien qu’une restauration ait été faite, plusieurs impacts de balles perdurent, qu’on peut observer à divers endroits du Mémorial.

Mémorial national australien

Cimetière militaire de Villers-Bretonneux

Villers-Bretonneux devint célèbre le 23 avril 1918, lorsque l’offensive allemande sur Amiens résulta en la capture du village. Le jour qui suivit, les 4e et 5e divisions australiennes, rejointes par des unités des 8e et 18e divisions, reprirent le village et, d’après certains historiens, firent s’inverser le cours de la guerre. Le 8 août 1918, les 2e et 5e divisions australiennes se joignirent à la bataille d’Amiens depuis l’est.

Le cimetière militaire de Villers-Bretonneux fut créé après l’armistice, lorsque des dépouilles furent amenées de plusieurs autres lieux de sépulture de la région et des champs de bataille.

2 142 soldats du Commonwealth s’étant battus au cours de la Première Guerre mondiale y sont aujourd’hui enterrés ou commémorés. On ignore encore l’identité de 609 d’entre eux.

Cimetière militaire de Villers-Bretonneux

Site by Swell Design Group