Histoire

Retour à la salle de presse

Front Ouest - quand le smartphone était un pigeon

AWM H09572

Actualités

Posté le octobre 17 2017

La Première Guerre mondiale a fait entrer les communications dans une nouvelle ère, quand les nouvelles technologies ont commencé à compléter l’action des pigeons voyageurs, des chiens messagers et des dispositifs déjà existants.

La guerre sur le front Ouest a connu des améliorations remarquables dans les communications, grâce à l’utilisation de technologies relativement récentes comme le télégraphe, la transmission radio sans fil et le téléphone. Bien que révolutionnaires, le télégraphe et le téléphone n’étaient pas sans défauts. Les lignes et les câbles les rendaient vulnérables à l’artillerie et à d’autres actions de l’ennemi.

Par chance, les commandants militaires avaient à leur disposition de nombreux moyens de communication, pour aider au commandement sur le champ de bataille, pendant que les nouvelles technologies faisaient leurs preuves. Ceux-ci comprenaient les drapeaux de signalisation, grâce auxquels les opérateurs pouvaient échanger jusqu’à 12 mots par minute, et les lampes de tranchée qui pouvaient émettre des signaux en morse. Les signaux en morse pouvaient même être émis par des sifflets.

Des animaux ont également été utilisés, en particulier des pigeons et des chiens. Les pigeons voyageurs transportaient des messages dans des tubes attachés à leurs pattes. On estime que près de 100 000 pigeons furent utilisés pendant la guerre, avec un taux de succès de transmission des messages de 95 %.

Des chiens messagers ont également été utilisés pour courir de la ligne de front au quartier général, et inversement. Les chiens étaient plus rapides et plus agiles, quel que soit le terrain, et étaient des cibles plus difficiles pour l’ennemi.

Malgré l’utilisation de ces animaux, les messagers étaient bien souvent des soldats ordinaires, dont la mission était de courir pour maintenir les lignes de communication ouvertes sur le champ de bataille, en mettant leur vie en jeu. Leur mission était de courir de la ligne de front au quartier général sous le feu des tireurs d’élite, de l’artillerie et des mitrailleurs, quel que soit le temps.

Apprenez-en plus sur ces soldats courageux et la vie sur le front Ouest en vous rendant au centre Sir John Monash. Vous pouvez faire part de votre désir de le visiter ici.

Site by Swell Design Group