Au Centre

Retour à la salle de presse

La sculpture en verre du Soleil levant

Une maquette de la sculpture créée par l’artiste sur verre Lisa Cahill.

Actualités

Posté le 24 janvier 2018

Tandis que les installateurs apportent les dernières touches au Sir John Monash Centre, une œuvre en verre est en route vers la France pour y être installée.

L’artiste lauréate sur verre Lisa Cahill a reçu commande de production une sculpture de cristal du Soleil levant.

Elle mesurera 170 cm de large et 8 0cm de haut, 28 rayons de cristal individuellement moulés produisant des formes angulaires et créant des projections de lumière.

La sculpture du Soleil levant sera un tour de force d’ingénierie structurelle, montée sur un totem, chaque rayon reposant sur le suivant.

Elle constituera une installation captivante pouvant être vue de tous les côtés.

« Les rayons seront visibles à travers les autres, créant de la profondeur et des ombres » déclare Mme Cahill.

« La couleur d’ambre imite le rayonnement du Soleil levant. Les objets tridimensionnels capteront et refléteront la lumière naturelle environnante, agissant comme un fanal tandis que le spectateur s’approche depuis l’obscurité au-dessous.

« Les textures rappelleront les champs boueux et les terrains environnants où s’est déroulée la bataille de Villers-Bretonneux ».

« La décoration minimale permet au spectateur de se concentrer sur le symbole du Soleil levant et la solennité de l’occasion ».

Mme Cahill travaille sur toute une gamme d’échelles et de techniques, et son travail va de panneaux et sculptures cuits au four et façonnés au tour jusqu’à d’imposantes œuvres d’art public.

Elle est à la pointe dans le domaine de l’art public et occupe un studio à plein temps à Canberra. Son travail est exposé dans des collections prestigieuses telles que les Canberra Glassworks, le musée d’art de Palm Springs en Californie et le musée du verre Ebeltoft au Danemark.

Mme Cahill dit qu’elle a été honorée de produire la sculpture en verre qui serait vue par tant d’Australiens pour le Sir John Monash Centre.

« J’ai grandi dans une famille ayant une longue tradition de servir dans l’armée. Je comprends l’importance de ce monument pour les familles de ceux qui ont servi sur le front occidental et le fait de continuer à faire vivre le souvenir de ce sacrifice », a-t-elle déclaré.

Site by Swell Design Group