Histoire

Retour à la salle de presse

« FATS » MCCARTHY, L'INVINCIBLE

(AWM P02939_036)

Actualités

Posté le 28 avril 2018

Le lieutenant Lawrence Dominic « Fats » McCarthy a reçu la croix de Victoria, suite à l’incroyable attaque qu’il a menée contre une ligne allemande à l’ouest de Vermandovillers, en France, en 1918.

Le 23 août, McCarthy commandait la compagnie D du 16e bataillon, lorsqu’il s’est rendu compte qu’un bataillon britannique sur son flanc gauche était immobilisé par un feu nourri.

McCarthy, physiquement robuste, a traversé le champ de bataille en courant pour aller attaquer les postes de mitrailleuses allemandes.

Muni d’un revolver, de grenades Mills et de bombes dérobées à l’ennemi, McCarthy a fait des ravages et a pris le contrôle de 460 mètres de tranchée ennemie, uniquement couvert par un sergent blessé et à la traîne.

La citation à la croix de Victoria de McCarthy mentionne qu’il s’est emparé de 5 mitrailleuses, a fait 50 prisonniers et a tué 20 Allemands.

Il a plus tard déclaré : « Soit j’attaquais, soit je me faisais tuer ou j’étais fait prisonnier. »

Charles Bean y a vu « le fait de guerre individuel sans doute le plus efficace de l’histoire de l’AIF », avec celui d’Albert Jacka à Pozières.

Élevé à l’orphelinat Clontarf de Perth, McCarthy était un scieur qui avait perdu trois doigts à la main gauche avant la guerre.

Il a combattu à Gallipoli, à Pozières et à la ferme Mouquet, a été blessé à Bullecourt et a vécu jusqu’en 1975.

Son fils unique a été tué au combat à Bougainville en 1945.

Ce récit a été publié dans le cadre de la série Chemin du souvenir, élaborée en partenariat avec le ministère des Anciens Combattants et Fairfax Media.

Site by Swell Design Group